5 freins à une sexualité épanouie + des pistes de solution pour remédier à la situation

Un article de Douanka Gendreau, physiothérapeute en rééducation périnéale chez Pelvi Life Espace santé pelvienne

Nous voilà à l’approche de la St-Valentin et aussi cliché que cela puisse paraître, cette journée est très fort probablement une journée de rapprochements intimes pour de nombreux amoureux! En étant physiothérapeute en rééducation périnéale, j’aide quotidiennement les femmes qui ont des douleurs durant les relations sexuelles et cette journée est parfois empreinte de culpabilité ou d’autres émotions négatives. J’aborde aujourd’hui avec vous 5 freins qui constituent un obstacle à une sexualité épanouie. Ce ne sont pas les seuls, mais ce sont fort certainement les plus populaires que je rencontre dans ma pratique!

Ça me fait mal!

Si les relations sexuelles sont douloureuses, il est clair que vous voudrez les éviter. Le corps humain est bien fait, pour se protéger, il écarte de sa vie les choses qui lui font du mal. Le problème c’est que lorsque la douleur concerne la sexualité, cela implique un autre individu et cela influence directement la qualité de vie du couple ainsi que sa dynamique. Qu’on le veuille ou non, la sexualité, pénétrative ou pas, est une partie importante dans une vie de couple. Avoir mal n’aide en rien la montée de libido non plus.

La majorité du temps, les douleurs ressenties sont expliquées par des tensions, voire même des spasmes, au niveau des muscles du plancher pelvien. Ces muscles s’insèrent du pubis jusqu’au coccyx, comme un hamac entre les jambes. Ils sont impliqués dans la continence, le soutien des organes pelviens, mais aussi la sexualité. Puisque ce sujet est tabou et que les femmes ne désirent pas toujours consulter en présentiel, qu’elles n’ont pas d’assurances ou qu’elles demeurent loin des grands centres offrant cette expertise, Pelvi Life a décidé d’offrir un programme en ligne pour le plancher pelvien destiné aux femmes qui souffrent de douleurs vulvo-vaginales. Tanya et moi-même, Douanka, avons fondé Pelvi Life, notre entreprise qui développe des programmes de traitement pour le plancher pelvien abordables et exclusivement en ligne. Ça rend le tout beaucoup plus accessible! C’est tellement important pour moi que les femmes sachent qu’ils existent des solutions et que les douleurs sexuelles peuvent disparaître!

Ma libido est disparue

La fameuse libido, ingrédient essentiel pour qu’une femme ressente l’envie d’avoir des relations sexuelles ou des rapprochements intimes avec son ou sa partenaire. La sexualité est plus complexe chez la femme (que chez l’homme en général). Sans désir chez la femme, ressentir le plaisir durant l’acte sexuel ou l’atteinte de l’orgasme est peu probable. La baisse de libido est pourtant fréquente : la période postnatale, la période d’allaitement ainsi que la ménopause sont des phases pendant lesquelles la baisse de désir peut être présente. Heureusement, cela peut s’améliorer, entre autres, avec des consultations en sexologie!

« Oui » au lubrifiant

Le manque de lubrification durant les relations sexuelles peut aussi affecter le confort et le plaisir ressentis durant l’acte. Le lubrifiant a mauvaise presse, mais il devrait être davantage utilisé comme un outil permettant l’exploration de nouvelles sensations et l’augmentation du plaisir. Il est, par contre, important d’utiliser un lubrifiant personnel de qualité. Nous préférons généralement les lubrifiants à base d’eau qui ne contiennent pas de parabène ni de glycols. Étonnamment, l’éventail de choix de lubrifiants de qualité est plus vaste dans les boutiques érotiques que dans les pharmacies!

Je suis maman

La grossesse, la période postnatale, l’allaitement ou simplement être mère peuvent représenter des obstacles pour trouver du temps pour l’intimité et la sexualité au sein du couple. Il n’est pas rare d’être ensevelie par les tâches quotidiennes et la routine. La routine n’est malheureusement pas toujours très sexy… Et il faut l’avouer, la charge mentale et la fatigue des mamans n’est pas à négliger en ce qui concerne la baisse du désir. Alors mesdames, essayez (si possible) de prendre du temps pour vous en dehors de vos tâches maternelles et essayez, ensuite, de vous permettre des moments intimes avec votre partenaire que ce soit avec ou sans pénétration!

Fuites urinaires, prolapsus et cie

Souffrir d’incontinence ou de descentes d’organes peut clairement aussi être un obstacle à avoir une relation sexuelle. Certaines femmes ont peur d’avoir des fuites urinaires durant l’acte sexuel, mais rassurez-vous cela n’arrive que très très rarement, vraiment. Également, vous pouvez être rassurée, si vous souffrez d’une descente d’organe, avoir une relation sexuelle n’est pas dangereux. Bien au contraire, la pénétration remonte d’une certaine façon l’organe et le partenaire ne sent généralement aucune différence. Vous voilà rassurée!

La sexualité est un acte de partage, c’est la réunion de deux corps qui s’aiment et qui s’attirent. C’est quelque chose qui évolue, qui change et qui s’adapte. Un dernier petit conseil, si vous souhaitez pimenter votre vie de couple avec des jouets sexuels, procurez-vous des jouets de qualité sans parabène ni phtalates (ces produits peuvent perturber les hormones ainsi que l’équilibre de la région vaginale). Cela sera meilleur pour votre santé pelvienne!

Commentaires

Articles que vous pourriez aimer…