L’importance du « nous » dans le couple

Un article de Mylène Choquette, psychothérapeute chez Meetual

shutterstock_683726497


Le couple ne nous veut pas présentables, il nous veut vivants! – et il nous fera perdre la face jusqu’à ce que, sous nos masques, apparaissent nos vrais visages.

– Christiane Singer


La sécurité et le stress en couple

La vie de couple est le théâtre de nos facettes les plus séductrices, tendres, fières, incertaines, aventureuses et vulnérables, entre autres. Le couple amène la rencontre de ces multiples aspects de soi et de l’autre où s’entremêle le passé avec ce qui cherche à émerger. Le temps s’écoule avec sa part d’incertitude et les partenaires y dansent en modulant leurs besoins d’attachement; cet équilibre mouvant entre les besoins de dépendance et d’indépendance.

À travers ces paradoxes à équilibrer pour chacun et dans la relation, le « nous » se construit. Celui-ci offre parfois la découverte d’un refuge intime apaisant et d’autres fois la mise en évidence de grandes peurs menant à transformer son partenaire de jeu en adversaire. Les couples ayant la capacité de s’offrir un espace empreint d’un sentiment de sécurité construisent un nid où le stress peut se réguler et se dissiper. Ceci peut se répercuter positivement dans l’ensemble des domaines de la vie du couple, de chacun des partenaires et de toutes les personnes entourant ce couple!

L’impact physiologique d’être soutenu

Le chercheur James Coan a voulu mesurer l’impact physiologique d’être accompagné par son conjoint de confiance lorsque l’on est confronté à un stress à l’aide de l’imagerie cérébrale. Son étude a révélé la corrélation suivante : plus la satisfaction de la relation conjugale était élevée moins les réactions physiologiques de stress étaient grandes. Aucun autre soutien a permis d’atténuer les réactions de stress que la présence du conjoint.

Cette étude a insufflé beaucoup d’intérêt à approfondir la notion de régulation émotionnelle et de la confiance au sein des couples. Il y a des impacts significatifs sur la santé et l’équilibre de vie par le fait d’avoir accès ou non à une relation sécurisante. Malgré la nécessité d’approfondir de telles recherches, de nombreuses corrélations pointent vers les liens entre la satisfaction conjugale et une meilleure santé.

Bref, les couples capables de devenir une source de soutien sécurisante sont mieux disposés à faire face ensemble aux autres défis qui les entourent et d’offrir des conditions propices à la croissance à leurs familles.

Les besoins d’attachement

Alors, comment faire pour maximiser le sentiment de sécurité dans le couple? Tout d’abord, il faut mieux comprendre les principes de l’attachement, ce besoin inné de se relier à l’autre pour être nourri, apaisé et protégé. À l’âge adulte, ceci s’exprime à travers la quête d’un partenaire sur lequel on peut compter et pour qui on se sait important. Les scénarios d’admiration, d’attraction et d’appartenance prennent leur envol sur ce besoin intrinsèquement animal et humain de se rassembler pour apaiser la menace de l’isolement qui illicite les mécanismes physiologiques de la survie. Cette recherche de la sécurité enclenche un processus extrêmement créatif pour instaurer les meilleures conditions pour le développement.

La Dre Sue Johnson, l’une des pionnières de l’approche centrée sur les émotions en thérapie de couple, s’est penchée sur le sujet pour mieux comprendre comment réorienter les couples en détresse, blasés, en opposition, désengagés et surtout seul ensemble. Elle identifie que c’est l’accessibilité, la capacité de réagir et l’engagement émotionnel qui forge le sentiment de sécurité et de proximité. Et comme la sécurité n’est jamais un acquis pour toujours, il est normal que les partenaires recherchent les signaux exprimant la disponibilité et la vitalité du lien de manière récurrente.

Elle propose dans son livre Hold Me Tight différentes conversations pour couples permettant de mieux comprendre et prendre soin des ruptures de connexion qui amplifient l’insécurité dans la relation et par le fait même d’amplifier la qualité de l’union.

shutterstock_408010948

Les clés à utiliser selon John Gottman

Les conversations qu’elle propose nécessitent d’activer la première clé essentielle pour dénouer les conflits et vitaliser le lien, soit l’écoute. Cet art complexe et nuancé qui se donne des allures de simplicité! Le plaisir d’être entendu, se sentir accueilli dans sa pleine expérience et pas plus! Un temps de battement entre l’inspire et l’expire! Ralentir et laisser le vent passer pour sentir ce qui est dit et pour instaurer un échange où les corps se régulent en même temps que les mots. On capte les signaux non-verbaux à une vitesse incroyable, c’est une part essentielle de la communication qui place le décor et oriente l’ouverture et la fermeture des possibles.

Le sentiment de sécurité s’amplifie avec la deuxième clé, soit la perception de réciprocité. L’aspect mutuel du lien devient visible et permet de soutenir le sentiment de faire équipe. C’est à ce moment que les actions et les décisions peuvent s’orienter pour considérer les besoins de l’union. Prendre soin du « nous » avec la contribution de chacun.

C’est ainsi qu’au fil du temps, les couples entretiennent la création de sens partagé, l’histoire du « nous », la troisième clé. Celle-ci se superpose des rêves communs et individuels en étant maniés à travers les intentions, les désirs, les responsabilités et la réalité qui s’impose. La tâche consiste à découvrir cette alchimie en mouvement qui permet de grandir ensemble…La confiance nourrit l’inspiration pour écrire cette histoire qui enracine le couple.

Dernière clé. La capacité d’affirmer son engagement à prendre soin de l’union amplifie la satisfaction conjugale. L’engagement affirmé insuffle une position d’auteur pour composer l’histoire du couple. C’est un choix accepté, une action qui se traduit par le sentiment d’être accompagné en tout temps et lieux par son partenaire et l’histoire commune comme une part de soi désirée.

La confiance relationnelle offre un espace de créativité où la santé et l’épanouissement peut foisonner, se partager et adoucir les défis de la vie. Prendre soin de l’ensemble des liens autour de soi s’apprend, se développe et se cultive continuellement pour le bénéfice de tous à la fois.

Quelques éléments à considérer pour cultiver la confiance relationnelle

  • Suis-je en mesure d’identifier les moments de déconnexion?
  • Suis-je capable d’identifier les suppositions dans la communication?
  • Comment le blâme influence la relation?
  • Quelles sont mes réactions et celles de mon partenaire lorsque l’un devient blessé ou anxieux?
  • Quelles stratégies j’utilise pour communiquer mes besoins?
  • Suis-je au courant des éléments déclencheurs qui peuvent éveiller des peurs et des blessures?
  • Quelle est ma relation à mes émotions et à celles de mon partenaire?
  • Quel est le meilleur moment pour écouter mon partenaire?
  • Comment le pardon est exprimé dans la relation?
  • Comment le couple souligne les succès et les joies?

Ces questions sont souvent des prémisses au travail thérapeutique à mieux se comprendre et se connaître réciproquement. J’aime considérer le couple comme la rencontre de trois entités : moi, toi et nous. Comment arrivez-vous à allier tous ces élans dans votre couple ?


  • Coan, J. A., Schaefer, H. S., & Davidson, R. J. (2006). Lending a Hand: Social Regulation of the Neural Response to Threat. Psychological Science17(12), 1032–1039. https://doi.org/10.1111/j.1467-9280.2006.01832.x
  • Johnson, S. M. (2008). Hold me tight: Seven conversations for a lifetime of love. New York, NY : Hachette Book Group
  • Johnson, S.M., Moser, M.B., Beckes, L., Smith, A., Dalgleish, T.L., Halchuk, R.E., Hasselmo, K., Greenman, P.S., Merali, Z., & Coan, J.A. (2013). Soothing the Threatened Brain: Leveraging Contact Comfort with Emotionally Focused Therapy. PloS one.
  • Sattin, N. (Producer). (2017, 19 janvier) John Gottman- How to Build Trust and Positive Energy in Your Relationship [Audio Podcast]. https://www.youtube.com/watch?v=AbusKrcNJTI
  • Shmerling, R. H., (2016, 30 novembre) The health advantages of marriage. [Article de blogue] Récupéré de https://www.health.harvard.edu/blog/the-health-advantages-of-marriage-2016113010667
  • Simonyi-Gindele, Caleb (Producer). (2019, 19 Décembre) Why You Need To Touch Your Spouse More [Audio Podcast]. https://www.onlyyouforever.com/podcast-episodes-listing/
  • Singer, C. (2000) Éloge du mariage, de l’engagement et autres folies. Paris : Albin Michel
  • Wiebe, S. A., Johnson, S. M., Burgess Moser, M., Dalgleish, T. L., & Tasca, G. A. (2017). Predicting Follow-up Outcomes in Emotionally Focused Couple Therapy: The Role of Change in Trust, Relationship-Specific Attachment, and Emotional Engagement. Journal of Marital and Family Therapy, 43(2), pp. 213-226. doi:10.1111/jmft.12199

Commentaires

Articles que vous pourriez aimer…